Qu'est ce que la méthode Montessori ?
Pédagogie Montessori

Qu’est ce que la méthode Montessori ?

Avant de vous lancer, il est important de bien comprendre ce qu’est la méthode Montessori. Elle a été élaborée par une des premières femmes médecins d’Italie du XXème siècle : Maria Montessori. Elle a passé sa vie entière a observer des enfants du monde entier. De ces observations est née ce qu’elle appelait elle même « sa méthode ». Mais on entend aussi parler de pédagogie, de pensée ou de philosophie Montessori. Je vais vous expliquer dans cet article en quoi consiste cette méthode et sur quoi elle repose. Je vous donnerai également 5 astuces pour l’appliquer chez vous.

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT ORGANISER VOTRE ESPACE MONTESSORI ?

aménager son espace montessori

Dans cette mini formation, vous retrouverez un PDF et une vidéo avec :

  • des conseils
  • le nécessaire pour votre espace Montessori
  • le matériel pour l'école à la maison

Un autre regard sur l'enfant

Pour bien comprendre ce qu’est la méthode Montessori, il faut d’abord en intégrer la philosophie. Celle ci consiste à poser un nouveau regard sur l’enfant. Maria Montessori le considèrait en effet comme une personne à part entière, avec des besoins spécifiques, notamment au niveau psychique.

Des compétences présentes dès la naissance

bébé

Le nouveau-né dispose en lui de toutes les capacités nécessaires pour s’adapter à son nouvel environnement. Il a ainsi un grand nombre de besoins psychiques à satisfaire, auxquels il nous faudra répondre. Et ce, afin qu’émergent en lui des compétences, qui lui permettront de construire sa personnalité et d’incarner l’homme qu’il sera plus tard.

Pour Maria Montessori, nous ne pouvons rien enseigner à l’enfant contre son gré. Notre rôle est de l’accompagner dans son développement, selon sa sensibilité. De la même manière qu’il a appris à marcher ou à parler seul, il sera capable d’apprendre bien plus grâce à son esprit absorbant, qui lui permet d’absorber comme une éponge tout ce qui l’entoure. A condition, bien sûr, qu’il se voit offrir ce dont il a besoin pour répondre à ses besoins de développement, et ce dès la naissance.

Le respect de l'enfant

Maria Montessori déplorait le manque de compréhension vis-à-vis de l’enfant de la part des adultes, et de la société en général. Elle reproche le fait de ne donner que des soins physiques, tout en délaissant le côté psychique. Car pour elle il est clair que la vie psychique de l’enfant débute dès la naissance, bien qu’il ne puisse pas encore l’exprimer. Elle désigne d’ailleurs le nouveau-né comme étant un « embryon psychique ».

Elle constatait également un manque de respect face à un enfant faible, dont on ne cherche qu’à rectifier le mauvais caractère sans essayer de le comprendre dans son effort de construction. Et c’était là tout son travail. De par ses observations, d’explorer les besoins psychiques de l’enfant, afin d’y répondre au mieux.

La méthode Montessori : une aide au développement

Afin d’aider l’enfant à se construire et à s’épanouir, l’adulte possède un rôle primordial. C’est à lui de permettre à l’enfant de développer pleinement ses compétences, et cela sans l’entraver !  Cette aide au développement repose sur l’environnement préparé, la posture de l’adulte et le matériel. Ces 3 facteurs nous aident à mieux cerner ce qu’est la méthode Montessori.

L'environnement préparé

Le monde de l’adulte n’est pas adapté à l’enfant et à ses besoins. Tel quel, il ne peut pas se développer harmonieusement. Maria Montessori recommandait de créer pour l’enfant un espace adapté à sa taille, à ses forces et à ses facultés psychiques. On pourra par exemple y installer des meubles à sa hauteur, suffisamment légers pour être déplacés. On y installera du matériel qui lui sera dédié, et qu’il pourra manipuler sans qu’on lui dise de ne pas toucher. Il est important également de laisser l’enfant évoluer librement dans cet espace, afin qu’il puisse réaliser son travail de construction.

La posture de l'adulte

Un autre pilier, et non des moindres, concerne l’attitude de l’adulte accompagnant l’enfant. Les compétences de l’enfant ne pourront se développer que s’il est correctement stimulé : ni trop, ni trop peu. L’adulte devra prendre soin de changer son regard sur l’enfant en apprenant à lui faire confiance. Il devra aussi apprendre à l’observer pour lui proposer du matériel ou des activités répondant à ses besoins. Enfin il devra apprendre à enseigner à l’enfant à utiliser les objets qui l’entourent, sans pour autant faire à sa place. Une fois qu’il aura montrer à l’enfant comment faire, il doit réussir à rester suffisamment en retrait pour laisser expérimenter l’enfant, tout en restant disponible en cas de besoin.

maman et enfant

Le matériel

Le choix du matériel est aussi un aspect important de la méthode Montessori. Lui aussi doit être adapté à la taille et à la force de l’enfant afin qu’il puisse l’utiliser. Il doit être utile à l’enfant, et lui apporter des informations concrètes, afin de nourrir sa curiosité. Chaque matériel isolera une difficulté unique afin de ne pas décourager l’enfant avec trop d’informations. Il sera auto-correctif, ce qui permettra à l’enfant de se rendre compte seul de son erreur, sans l’intervention d’un adulte extérieur. Enfin, que ça soit de par le choix des matériaux ou de par ses couleurs, il doit être beau, afin d’inviter l’enfant à l’utiliser.

Les bénéfices de la méthode Montessori pour l'enfant

Développer autonomie et confiance en soi

L’environnement préparé et le matériel adapté vont permettre à l’enfant d’agir seul et d’avoir une certaine liberté de mouvement. Les premières activités de vie pratique seront proposées à l’enfant dès 2ans 1/2 ou 3 ans. Ces dernières vont lui permettre de s’exercer à réaliser des gestes du quotidien. Il pourra ainsi apprendre à se servir de l’eau par exemple, ou encore à lacer ses chaussures. Il gagnera ainsi en autonomie, ce qui aura pour effet de renforce sa confiance en lui.

Respecter son environnement

chambre d'enfant

Bien que l’enfant soit libre dans son espace, il y a des règles à respecter, que l’enfant doit intégrer. Parmi celles-ci, il y a le respect de l’autre et de son travail. On apprend donc dès petit à ne pas faire de bruit pour ne pas déranger les autres. Cela est valable dans une classe Montessori mais aussi à la maison. Le calme demandé à l’enfant sera favorisé par les activités qui lui seront proposées. Celles-ci répondant à un besoin intérieur de construction de l’enfant, il sera alors plus concentré et plus calme. L’adulte n’hésitera pas à lui rappeler les règles de calme avec bienveillance si celles-ci ne sont pas respectées.

L’enfant apprend également très tôt à respecter les objets qui sont à sa disposition. De par leur esthétisme, l’enfant aura vite envie d’en prendre soin. Certaines activités nécessitent du matériel cassable, tels que les pichets pour les versés par exemple. Si l’enfant lors de ses manipulations venait à les casser, il en éprouvera de la tristesste car il ne pourra plus l’utiliser, et apprendra donc à y faire plus attention.

L’environnement étant ordonné, et chaque matériel ayant une place précise, l’enfant apprendra aussi à respecter cet ordre.

Développer ses compétences sociales

En pratiquant la pédagogie Montessori, l’enfant va pouvoir développer ses capacités relationnelles. Dans la méthode Montessori, l’accent est mis sur la coopération. Chacun évoluant à son rythme, on ne comparera jamais les enfants entre eux. Même si à la maison le nombre d’enfant est plus restreint, incitez toujours vos enfants à la collaborer, et évitez de les comparer ! N’oubliez pas que vous êtes un exemple pour votre enfant et qu’il apprendra à communiquer et interagir avec les autres de manière correcte en vous observant.

5 astuces pour appliquer la méthode Montessori à la maison

Renseignez-vous

chiffre

Lire des ouvrages sur le sujet vous aidera à mieux cerner ce qu’est la méthode Montessori. Vous renseignez sur le développement de l’enfant et les périodes sensibles vous aidera aussi à mieux y répondre. Il existe beaucoup de livres traitant de la pédagogie Montessori. Je vous conseille entre autres « L’enfant » et « L’enfant dans la famille » de Maria Montessori, ainsi que « Apprends-moi à faire seul » de Charlotte Poussin.

Les ouvrages d’Isabelle Filliozat (« J’ai tout essayé !« ) ou de Catherine Gueguen (« Pour une enfance heureuse » ou « Vivre heureux avec son enfant« ) vous aideront à mieux comprendre le fonctionnement du cerveau de votre enfant. Vous pourrez ainsi mieux l’accompagner dans son développement et dans la gestion de ses émotions.

Les livres d’Adele Faber et Elaine Mazlish tels que « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour les enfants parlent » pourront également vous donner des pistes pour améliorer votre communication avec vos enfants. Il existe une version pour les plus petits (de 2 à 7 ans) écrit par Joanna Faber et Julie King : « Parler pour que les tout-petits écoutent« .

« Les lois naturelles de l’enfant » de Céline Alvarez est également très intéressant. Bien que plus adapté à une pratique de classe, elle décrit la méthode Montessori à la lumière des neurosciences.

Vous pourrez aussi consulter des livres concernant la méthode plus en détails dans l’utilisation du matériel, ou donnant des idées d’activités à faire avec votre enfant. Très complet, il y a le « Pas à pas » de l’école Vivante qui donne toute la progression en 3-6ans. Il existe plusieurs titres chez Nathan donnant des idées d’activités s’inspirant de la pédagogie Montessori. J’ai beaucoup aimé notamment « 100 activités Montessori pour préparer mon enfant à lire et à écrire » de Marie-Hélène Place, et « 100 activités Montessori pour découvrir le monde » de Eve Hermann.

Pour information, les liens que j’utilise sont des liens affiliés. Je touche une commission sur la vente, mais cela ne vous coûte pas plus cher.

Organisez votre espace, et laissez votre enfant expérimenter

Comme nous l’avons déjà vu, il est important de prévoir un espace adapté à l’enfant, où il pourra agir librement sans que l’on ait à lui dire sans cesse de faire attention ou de ne pas toucher. Vous pourrez par exemple mettre les objets auxquels vous tenez particulièrement en hauteur, afin que les petites mains ne soient pas tentées (car elles le seront si vous les laisser à leur portée !).

Une fois ces quelques précautions prises, laissez votre enfant expérimenter par lui-même, et invitez le à participer au maximum aux tâches de la vie quotidienne. Les activités de préparation de repas sont idéales pour développer de nouvelles compétences chez les petits. Et si lors de ses manipulations il venait à renverser de l’eau ou à casser quelque chose, dédramatisez (malgré notre envie intérieure d’hurler lorsque ça fait la dixième fois qu’il renverse son verre)! Dites vous qu’il fait des expériences et que cela l’aidera à grandir. Montrez lui tout simplement comment nettoyer.

chiffre

Soyez un modèle pour votre enfant

chiffre

N’oubliez pas qu’avant l’âge de 6 ans, l’enfant possède un esprit absorbant, et qu’il imprime tout ce qui se passe autour de lui. Votre enfant n’a-t-il pas tendance à reproduire vos gestes ou à réagir de la même manière que vous dans certaines situations ? Le meilleur moyen de leur faire passer nos valeurs et de leur montrer l’exemple !

Prenez garde également à ne pas surprotéger votre enfant et à ne pas trop en faire pour lui. Cela part souvent d’une bonne intention, mais n’oubliez pas que l’enfant entre 3 et 6 ans souhaite avant toute chose apprendre à faire seul. Faites preuve de patience et apprenez à doser l’aide que vous pourriez lui apporter. Elle ne devra pas entraver le développement de votre enfant, mais devra toujours être juste (il ne faudrait pas le laisser se décourager non plus devant une tâche trop complexe pour lui).

Faites confiance à votre enfant

Respectez le rythme de votre enfant et ne cherchez pas à en faire un génie en lui présentant (trop tôt) tout le matériel Montessori. Observez votre enfant, et soyez à son écoute afin de savoir quels sont ses centres d’intérêts du moment. L’observation est à la base de la pédagogie Montessori et de la posture de l’adulte. Et ne paniquez pas si à 4 ans il ne connaît pas encore ses lettres alors que le fils de votre copine sait déjà lire ! Chacun à son rythme, cela viendra aussi pour votre enfant quand il en ressentira le besoin. C’est là toute la magie des périodes sensibles. Quand c’est le moment, vous le verrez et votre enfant apprendra à toute vitesse !

Dans tous les cas laissez l’enfant choisir son activité et laissez le aller vers ce qui l’intéresse ! Il est maintenant reconnu qu’un enfant qui n’est pas intéressé n’apprendra rien !

Ne vous fixez pas sur le matériel

chiffre

Profitez et partagez des moments de qualité avec votre enfant. Ce dont à besoin votre enfant c’est de se sentir aimé et respecté, et d’avoir des parents présents, qui lui font confiance. La meilleure chose que vous pourrez lui offrir est de respecter sa personnalité et ses goûts et de l’accompagner dans ce sens. Prenez le temps de le laisser grandir.

Attention à ne pas tomber dans le piège de proposer trop de matériel tout de suite au risque d’être déçu. Vous l’aurez maintenant compris, la méthode Montessori est d’abord une philosophie de vie. Il y a beaucoup de choses à mettre en place à côté du matériel. Celui-ci doit vraiment être choisi en fonction de votre enfant et doit répondre à ses besoins si vous souhaitez qu’il l’utilise, sinon il aura vite fait de le délaisser.

J’espère que cet article vous aura plu, et qu’il vous aura aidé à comprendre ce qu’est la méthode Montessori.

Et vous ? Avez vous déjà mis des choses en place avec votre enfant?
Quels points aimeriez vous approfondir ? 

N’hésitez pas à partager avec nous ou à poser vos questions en commentaire, je me ferai un plaisir de vous répondre.
Qu'est ce que la méthode Montessori ?
Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants de 4 ans 1/2 et 20 mois. Il y a un peu plus d’un an, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *