boites à sons Montessori
Matériel

Boites à sons Montessori : fabrication et présentation du matériel

Envie de stimuler l’ouïe de votre enfant grâce à une activité ludique ? Les boites à sons Montessori sont ce qu’il vous faut ! Composées de 2 séries de 6 boîtes présentant des bruits plus ou moins forts lorsqu’on les secoue, votre enfant pourra s’amuser à faire des mises en paires, ou réaliser une gradation. L’occasion aussi pour lui d’apprendre du nouveau vocabulaire autour de l’intensité d’un bruit, tout en affinant son sens auditif ! Une activité très simple à réaliser et peu coûteuse : je vous dis tout dans cet article, suivez le guide !

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT ORGANISER VOTRE ESPACE MONTESSORI ?

aménager son espace montessori

Dans cette mini formation, vous retrouverez un PDF et une vidéo avec :

  • des conseils
  • le nécessaire pour votre espace Montessori
  • le matériel pour l'école à la maison

Les boites à sons Montessori : une activité sensorielle

Les boites à sons, ou boîtes à bruits, font partie du matériel Montessori de vie sensorielle. Elles peuvent être présentées aux enfants dès 3 ans, 3 ans et demi. Elles sont composées de 2 séries de 6 cylindres. Chacun des cylindres contient des ingrédients qui produiront un bruit spécifique lorsqu’ils seront secouées.

Objectifs

Le but de cette activité est de faire entendre à l’enfant des bruits plus ou moins fort et plus ou moins faible. L’objectif principal sera donc de raffiner le sens auditif de l’enfant, qui devra mettre en paire les cylindres des 2 séries.

Elle préparera également de manière indirecte à la musique, à l’écoute, et à la leçon du silence. Mais aussi à la lecture, puisque la première étape pour y parvenir est d’apprendre les sons. Etape qui sera facilitée si l’oreille a été entraînée auparavant. Cette activité permettra aussi à l’enfant de développer sa concentration, de construire son intelligence et sa pensée logique.

Présentation des boites à sons Montessori

Ce matériel, comme plusieurs autres en vie sensorielle, se présente en plusieurs étapes. Nous demanderons d’abord à l’enfant d’effectuer une mise en paire entre les 2 séries de boîtes. Puis, d’effectuer une gradation, en triant les boîtes du son le plus faible au son le plus fort. Enfin, nous pourrons lui enseigner le vocabulaire issu de cette activité.

Mettre en paire

Sortez tout d’abord les cylindres de leurs boîtes et alignez-les en 2 colonnes sur votre tapis ou votre table : une colonne de référence à gauche, et une colonne de test à droite. Lorsque vous sortirez la première série, profitez-en pour la faire écouter entièrement à votre enfant, en lui faisant remarquer que chaque boîte produit un bruit différent. Pour cela, vous prendrez un cylindre dans votre main droite, le secouerez 2 fois de haut en bas près de l’oreille droite, puis de l’oreille gauche, toujours avec la même main. En effet, si vous changez de main, la manière de secouer peut alors être différente, ce qui impliquera une différence de son. Une fois que vous avez fait écouter les boîtes d’une série à votre enfant, vous allez pouvoir commencer la mise en paire.

mise en paire boites à sons Montessori

Déroulement de l'activité

Saisissez le premier cylindre de la colonne de référence et écoutez-le toujours de la même manière que cité précédemment. Puis laissez l’enfant écouter à son tour. Reposez le cylindre légèrement à l’écart. Vous pourrez le réécouter en cas de besoin. Puis prenez le premier cylindre de la ligne de test, écoutez-le, puis donnez-le à l’enfant. Demandez à l’enfant s’il pense que c’est pareil ou non. Si le bruit n’est pas le même, poser ce cylindre test à l’écart, et répéter l’opération avec le 2ème cylindre test. Et ainsi de suite jusqu’à trouver le cylindre test correspondant au cylindre de référence.

Si vous pensez avoir trouver le bon cylindre, saisissez le cylindre de référence avec la main gauche et le cylindre test de la main droite et secouez-les à tour de rôle près de vos oreilles. Puis, si la paire est reconstituée, vous les poserez côte à côte à l’écart de vos colonnes.

Vous répéterez la même opération pour toutes les boites à sons Montessori, jusqu’à avoir reconstitué toutes les paires. Après avoir reconstituer 2 paires, vous pourrez passer le relais à votre enfant, qui devrait à ce stade bien avoir compris la manipulation.

Contrôle de l'erreur

Une fois toutes les paires reconstituées, vous pourrez procéder à une dernière vérification avant de remettre les cylindres dans leur boîte de rangement. Vous reprendrez une à une chacune des paires, et les réécouterez. Puis, si tout est bon, vous les rangerez dans leur boîte respective.

Cette étape sert de contrôle de l’erreur. Celui-ci doit en effet se baser sur le sens travaillé, et non sur un autre sens tel que la vue par exemple. En effet, si l’enfant à un moyen visuel de correction à l’aide de gommettes ou de chiffres en-dessous de chaque boîte, il sera alors tenté de regarder directement sous la boîte pour voir s’il a commis une erreur ou non, et ne sollicitera donc pas suffisamment son sens de l’ouïe. Si vous constatez que l’enfant s’est trompé, ne dites rien. De la même manière qu’il finira par construire la tour rose correctement à force d’entraînement, c’est en répétant l’activité que l’enfant apprendra à affiner son sens de l’audition et qu’il effectuera les mises en paires correctement.

Mise en paire à distance

Une autre manière de réaliser cette mise en paire est d’installer une première série de référence sur une table, à la série test plus loin sur un tapis. L’enfant viendra donc écouter le bruit à retrouver sur la table. Puis il devra faire un effort de mémorisation puisqu’il laissera ce cylindre sur la table avant d’aller sur le tapis pour trouver celui qui correspond.

Réaliser la gradation

Une fois l’étape des mises en paire acquise, nous pourrons proposer à l’enfant de réaliser la gradation. Pour cela vous n’aurez besoin que d’une seule série de boîtes à sons. Vous prendrez tout d’abord la boîte la plus bruyante et la moins bruyante, afin de bien faire écouter la différence à l’enfant. Puis vous demanderez à l’enfant de trouver la boîte juste un peu plus forte que la plus faible, puis celle juste un peu moins forte que la plus bruyante. Normalement à ce stade, il ne vous restera plus que 2 boîtes devant vous. Faites-les écouter à l’enfant et lui demander laquelle est la plus bruyante, et laquelle est la moins bruyante. Puis vous les replacerez sur la ligne de gradation. Vous vérifierez enfin la gradation en écoutant 1 à 1 toutes les boîtes.

Enseigner le vocabulaire issu de cette activité sensorielle

Une fois que l’enfant aura bien travaillé les mises en paire et la gradation, vous pourrez lui enseigner le vocabulaire allant avec les boites à sons Montessori. N’hésitez pas à jouer avec les comparatifs et superlatifs. Bruyant, bruit faible, bruit fort, plus faible que, moins fort que, le plus bruyant etc… Vous pourrez pour cela utiliser une leçon en 3 temps, ou faire sous forme de jeux, en lui demandant de vous apporter la boîte la plus bruyante par exemple.

DIY : les boites à sons Montessori

Vous pouvez bien évidemment vous procurer ce matériel chez les revendeurs de matériel Montessori pour 20 ou 30€. En ce qui concerne le matériel officiel reconnu par l’AMI (Association Montessori Internationale), il coûte dans les 100€, mais garanti une précision exacte quant au son produit par chaque paire à reconstituer. Il est cependant relativement facile de faire des économies en les fabriquant soi-même, bien qu’elles seront certainement moins précises.

Matériel nécessaire

Pour fabriquer vos boîtes à sons, il vous faudra :

  • 1 support pour contenir les boîtes une fois terminées (au choix 1 ou 2 grandes boîtes) ;
  • 12 contenants identiques opaques (pour que l’enfant ne puisse pas voir à l’intérieur) : boîtes de yaourt à boire, boîtes de kinder surprise, ou boîtes de pellicule photo ;
  • 6 gommettes rouges et 6 gommettes bleus (ou autres couleurs) ;
  • différents ingrédients : farine, semoule fine, semoule moyenne ou grosse, riz, lentilles, pois chiches ;
  • 1 entonnoir ;
  • 1 balance ;
  • de la colle.
bouteille plastique

Comment fabriquer les boites à sons Montessori ?

Pour fabriquer vos boîtes à sons, vous allez les remplir 2 par 2. Choisissez un premier aliment et mettez-en 15 ou 20 grammes dans chacune des 2 boîtes (si vous avez opté pour des boîtes de yaourt à boire). Essayez de mettre la même quantité dans chacune de vos boîtes. Il faut vraiment être le plus précis possible ! Aidez-vous pour cela de votre balance. Car si la quantité diffère d’une boîte à l’autre, le son sera différent. Une fois vos 2 boîtes remplies, testez-les en les secouant toujours de haut en bas. Si vous êtes satisfait du rendu et que les sons sont identiques, vous pouvez alors fermer vos boîtes, et y coller une gommette de couleur différente sur chacune d’elle pour bien différencier les 2 séries.

Procédez de la même manière pour chacune des 6 paires. Puis, une fois terminé, testez à nouveau l’ensemble des boîtes. Vérifiez que les sons soient bien de plus en plus fort et que vous pouvez réaliser une gradation avec une série de boîte. Si c’est le cas, vous pourrez encoller les bouchons, afin que votre enfant ne puisse pas ouvrir les boîtes pour vérifier leur contenu.

Enfin, placez les boîtes dans le support que vous aurez choisi. Soit une grande boîte contenant les 2 séries ensemble, soit deux boîtes séparées.

Vous n’avez plus qu’à vous entraîner, puis à présenter l’activité à votre enfant ! 😉

J’espère que cet article vous a plu ! Vous avez maintenant toutes les clés en main pour fabriquer et présenter les boites à sons Montessori à votre enfant !

Et vous ? Pensez-vous vous lancer dans la fabrication de ce matériel ? 

N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous !

Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants de 4 ans 1/2 et 20 mois. Il y a un peu plus d’un an, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

🎁 PROMO de 40% sur les séries de dictées muettes, avec le code DM1, valable jusqu'au 25/10 ! ✍️Plus d'infos sur la boutique
+