l'esprit absorbant de l'enfant
Pédagogie Montessori

L’esprit absorbant de l’enfant ⭐ 5 astuces pour en tirer tous les bénéfices

Entre 0 et 6 ans environ, l’enfant a une manière bien différente de celle de l’adulte d’apprendre de nouvelles choses. Maria Montessori désignait cette intelligence l’esprit absorbant de l’enfant. Essayez donc de mettre un bébé dans une salle de classe pour lui enseigner à parler ou à marcher. Je doute que cela fonctionne. Et pourtant, en quelques années seulement, le bébé est capable de maîtriser sa langue maternelle, voir plus s’il évolue dans un environnement bilingue. Mais en quoi consiste l’esprit absorbant de l’enfant ? Comment fonctionne-t-il ? Comment le faciliter ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT ORGANISER VOTRE ESPACE MONTESSORI ?

aménager son espace montessori

Dans cette mini formation, vous retrouverez un PDF et une vidéo avec :

  • des conseils
  • le nécessaire pour votre espace Montessori
  • le matériel pour l'école à la maison

Qu'est ce que l'esprit absorbant de l'enfant ?

Il s’agit d’une forme particulière d’intelligence propre au jeune enfant.

« Nous pourrions dire que nous, nous acquérons les connaissances avec notre intelligence, alors que l’enfant les absorbe avec sa vie psychique. » Maria Montessori, L’esprit absorbant de l’enfant.

Pour apprendre, la seule chose que doit faire le jeune enfant est de vivre. Vivre et expérimenter. Il va en effet absorber tout ce qui se passe autour de lui, tel une éponge qui absorbe l’eau dans laquelle elle est plongée ! Langage, mouvement, comportement, habitudes, coutumes. Alors que le bébé peut nous paraître passif, il est en réalité en plein travail de construction ! C’est son environnement proche qui va nourrir sa vie psychique et lui permettre de développer par la suite son caractère et ses compétences.

Son esprit absorbant va donc lui permettre de s’adapter à son environnement, quel qu’il soit ! Un bébé né au Japon s’adaptera aux coutumes de sa famille. Le même bébé, né en France par exemple, et donc dans un autre environnement s’adaptera tout aussi bien. Pour conclure, un bébé ne naît pas japonais ou français, il le devient grâce à son esprit absorbant.

Les différentes phases de l'esprit absorbant de l'enfant

L’enfant entre 0 et 6 ans va passer par deux phases distinctes, à travers lesquelles son esprit absorbant ne se manifestera pas de la même manière.

L'esprit absorbant inconscient de 0 à 3 ans

Cette phase de développement va permettre à l’enfant de se construire mentalement, sans efforts ni volonté. C’est lors de cette période que l’enfant va forger son caractère et construire sa personnalité.

Juste en observant son environnement, l’enfant va intérioriser les impressions du monde qui l’entoure. Tel un appareil photo. Il va se faire une image mentale du milieu dans lequel il vit. Ainsi il va pouvoir intérioriser un nombre insoupçonnable de choses : le langage, le mouvement, les comportements, les émotions etc… Les adultes entourant l’enfant sont donc dès son premier souffle un modèle pour lui. Bien sûr il n’a pas encore les capacités de s’exprimer et d’utiliser tout ce qu’il apprend de cette manière, mais les acquis sont bien là !

regard bébé

L’enfant va ainsi travailler à sa propre construction sans mémoire ni volonté. Il absorbe absolument tout ce qui se passe autour de lui, bon ou mauvais, et qu’il le veuille ou non. Car il n’a pas encore cette capacité de filtre. Il ne se souviendra d’ailleurs pas de cette période, car son néocortex au niveau cérébral n’est pas encore suffisamment mature pour le lui permettre. Cette période pourtant cruciale du développement du bébé sera donc oubliée. Et vous, avez-vous des souvenirs de vos premières années de vie ? Je pense connaître la réponse. Mais par contre, il se peut que celles-ci aient laissées sur vous certaines impressions de cette époque. Une odeur qui vous semble familière par exemple, sans que vous ne puissiez l’identifier ou vous rappeler d’où elle vient ? Cela est peut-être la trace que vous a laissé votre esprit absorbant…

L'esprit absorbant conscient de 3 à 6 ans

Puis, l’enfant va grandir. Il va apprendre à se mouvoir, à marcher, puis à parler. Vers 3 ans environ, son esprit absorbant jusqu’alors inconscient va devenir conscient. Ce début de conscience va se manifester par le début de l’opposition et de l’apparition de la volonté.

C’est à dire que l’enfant va être en mesure de travailler et d’apprendre avec volonté. Il va être conscient d’apprendre de nouvelles choses, et va donc diriger son action en fonction de ce dont il a envie et besoin d’apprendre.

L’enfant va continuer d’absorber comme une éponge. Mais grâce à ses nouvelles capacités, il pourra expérimenter ce qu’il a intériorisé jusque là. Il pourra développer ses facultés à travers l’activité : par le jeu puis le travail. Et son meilleur instrument pour réaliser ce travail sera sa main !

Il va donc construire sa faculté de compréhension, en faisant émerger de nouvelles compétences, et en perfectionnant celles qu’il a déjà développé jusque là, comme le perfectionnement du contrôle de ses mouvements par exemple.

« Il existe donc deux tendances : l’une à développer la conscience par l’activité dans le milieu, et l’autre à perfectionner et enrichir les conquêtes déjà obtenues. Cela indique que la période comprise entre trois et six ans est une période de perfectionnement constructif. » Maria Montessori, L’esprit absorbant.

L'esprit absorbant de l'enfant : force ou fragilité ?

Une grande force pour l'enfant

apprendre par l'expérience

Comme nous l’avons vu, l’esprit absorbant va permettre à l’enfant de s’adapter quel que soit son environnement. Mais il va également simplifier de nombreux apprentissages à l’enfant. Il n’aura qu’à vivre et expérimenter pour apprendre, et ce sans efforts de sa part. Dans les écoles Montessori, il n’y a jamais de leçon au sens traditionnel du terme. Les éducateurs apportent simplement des aides aux enfants pour soutenir leurs apprentissages. Sous forme de matériel qu’ils pourront manipuler librement, et sous forme de vocabulaire enseigné avec une leçon en 3 temps, le mettant en lien avec une notion que l’enfant a déjà expérimenté. Et la bonne nouvelle c’est que les enfants savent spontanément de quoi ils ont besoin pour grandir et iront donc chercher d’eux-même les connaissances visées. C’est lui qui deviendra notre guide. A nous de répondre à ses besoins et de lui présenter les bons outils.

L’enfant absorbera aussi les modèles de comportement de son environnement. S’il est placé dans un environnement bienveillant, empathique et à l’écoute des émotions, il absorbera ces attitudes, et sera capable de les mettre en pratique à son tour une fois devenu adulte.

Une fragilité

Mais l’esprit absorbant de l’enfant représente également une grande fragilité pour lui ! Comme nous l’avons vu, l’enfant absorbe tout de son environnement, le positif comme le négatif, et cela en permanence, sans discontinuer. Il va donc parfois être amené a absorber des choses qui ne lui feront pas que du bien. Parfois pour s’adapter à ce que son environnement attend de lui, il laissera de côté sa spontanéité, son dynamisme ou encore sa créativité. Ce qui ne l’empêchera pas de grandir ! Il s’adaptera dans tous les cas. Mais peut être qu’il n’arrivera pas à l’âge adulte à exprimer son plein potentiel ou à avoir confiance en lui.

Lorsque les enfants sont « forcés » à se sur-adapter à leur environnement au détriment de ce qui est bon pour eux, ils peuvent présenter certains signes particulier dans leur comportement. Les enfants peuvent en effet se rebeller, et s’opposer à l’adulte qui tente de lui « imposer » quelque chose qui ne lui convient pas. Mais d’autres peuvent également se refermer sur eux-même, se soumettre sans faire de bruit, mais ils n’en sont pas moins « déranger » dans leur quête d’apprentissage.

La plasticité cérébrale

Les récentes études en neurosciences ont confirmé cette découverte de Maria Montessori, qui porte alors le nom de plasticité cérébrale. Les neuroscientifiques vont même plus loin en démontrant que ce qui s’inscrit dans le cerveau de l’enfant ne sera pas les meilleures expériences vécues, mais les plus fréquentes. Attention donc à notre comportement et à nos habitudes au quotidien. Car ce sont elles qui vont structurer le cerveau de l’enfant.

5 astuces pour permettre à l'enfant d'exprimer son plein potentiel à travers l'esprit absorbant

L’esprit absorbant de l’enfant va donner au parent un grand rôle et une grande responsabilité. Il va falloir faire attention à offrir les meilleures choses à absorber à nos enfants.

1. Instaurez un environnement bienveillant

Afin d’offrir le meilleur à votre enfant, il vous faudra absolument instaurer chez vous une ambiance bienveillante, positive et respectueuse de l’enfant. N’oubliez pas que vous êtes un modèle de comportement pour lui, et qu’il absorbera chacun de vos gestes, paroles et attitudes. Communiquez positivement avec lui et avec les autres. Permettez également à votre enfant d’interagir avec d’autres enfants ou adultes. Lorsque vous recevez des visites par exemple, laissez-le accueillir les visiteurs, en leur prendre leur manteau par exemple. Laissez-les ainsi expérimenter ce que vous aurez pu leur montrer auparavant.

N’oubliez jamais : l’enfant apprend ce qu’il vit. Donc, s’il évolue dans un environnement violent, il l’absorbera et l’intégrera comme une norme. Je vous laisse lire ce petit texte de Dorothy Law Nolte, que je trouve très juste.

2. Verbalisez et rassurez-le lorsque vous ne vous sentez pas bien

Ceci étant dit, nous sommes tous humains, avec nos hauts et nos bas. N’allons donc pas nous culpabiliser quand nous sommes fatigués ou quand nous allons mal en nous disant que nos enfants vont absorber notre mal être. N’allez pas non plus essayer de le cacher en vous disant que votre enfant n’y verra que du feu, cela ne fonctionnera pas ! 😉

En effet l’enfant ressent beaucoup de choses et absorbe aussi les non-dits. La solution quand vous n’allez pas bien est de le verbaliser et de l’expliquer à votre enfant, même bébé ! Le fait de poser des mots vont permettre à l’enfant de confirmer son ressenti, car oui, il a bien senti qu’il y avait de l’orage dans l’air ! Mais il faudra aussi penser à le rassurer et lui dire à plusieurs reprises qu’il n’est pas responsable de votre colère ou de votre fatigue. Car les enfants à cet âge sont dans une phase d’égocentrisme, et pourraient être amenés à penser que si maman ou papa ne vont pas bien, c’est de sa faute car il n’est pas assez gentil.

Vous pourrez ainsi tout simplement lui dire : « Aujourd’hui maman est fatiguée. Mais cela n’a rien à voir avec toi. Je ferai du mieux que je peux pour que ça se passe bien aujourd’hui. Et si tu peux m’aider, ça me fera plaisir ! » L’enfant sera ainsi rassuré, et tout content de pouvoir vous venir en aide !

3. Laissez l'enfant agir et explorer

C’est ce que l’on observe dans les écoles Montessori, mais c’est encore plus vrai à la maison ! Laissez votre enfant explorer, toucher, manipuler, afin de lui donner l’occasion d’apprendre et d’expérimenter ce que son esprit absorbant à emmagasiné dans son cerveau ! Facilitez-lui les apprentissages du quotidien. Donnez-lui l’occasion par exemple de vous imiter en lui offrant de vrais objets. Laissez-le répéter autant de fois qu’il en a besoin pour perfectionner son geste, et laissez-le faire des erreurs, cela l’aidera a fixer d’avantage ses apprentissages.

Laissez-le découvrir le monde qui l’entoure sans intervenir. N’oubliez pas que le but premier de l’esprit absorbant est d’aider l’enfant à s’adapter à son environnement et au monde dans lequel il vit. Il a donc besoin de le connaître. Comme nous l’avons vu, cet apprentissage se passe au niveau sensoriel et par l’expérience chez le jeune enfant. Laissez-le toucher la terre, la boue, le sable et toutes sortes de textures différentes. Laissez-le se salir. Laissez-le observer la nature. Cela afin de nourrir son cerveau avide de nouvelles expériences et nouveaux apprentissages.

4. Laissez-le temps à votre enfant d'emmagasiner ses nouvelles connaissances

Si l’on prend l’exemple de l’apprentissage d’une langue, il ne suffira pas d’exposer votre enfant une heure seulement à une langue étrangère pour qu’il l’apprenne. Non ! Il s’agira de l’exposer régulièrement et suffisamment longtemps. Tous les jours, pendants des semaines, des mois voir des années. Souvenez-vous que c’est la récurrence d’une expérience qui permettra à l’enfant de l’ancrer dans sa mémoire !

Il va donc falloir mettre en place une organisation pour que l’enfant ait suffisamment de temps d’absorption pour intégrer une information et pour qu’il puisse l’apprendre véritablement. Ne soyez donc pas trop pressé.

Si vous choisissez d’instruire vos enfants à l’aide de la pédagogie Montessori, je vous conseille d’organiser des séances de travail suffisamment longues et régulières afin que l’enfant puisse en retirer les bénéfices attendus. Le matériel scientifique facilitera grandement la tâche à votre enfant puisqu’il lui permettra de donner du sens et de comprendre ce qu’il a absorbé. Par exemple le matériel de vie sensorielle permettra à l’enfant d’entrer en contact avec les dimensions qu’il a déjà rencontré. Mais il pourra désormais les classer et les organiser dans son intellect, par la manipulation et le langage associé. Cela répondra ainsi à son besoin de comprendre et de s’adapter à son environnement. Ne vous en privez pas !

5. Observez votre enfant

Grâce à son esprit absorbant et toutes ses prédispositions à apprendre, votre enfant sait ce qui est bon pour lui. Suivez-le plutôt que l’inverse. Il ira spontanément vers ce dont il a besoin pour évoluer. Permettez-lui d’observer, d’explorer et de suivre ses intérêts. Observez-le attentivement lorsqu’il joue seul, cela vous donnera des pistes pour lui proposer des activités qui correspondent à ses besoins. Et si l’activité ne lui convient pas, adaptez-vous et proposez autre chose. L’enfant vous guidera et vous finirez par trouver ce dont il a besoin !

J’espère que cet article vous a plu, et que l’esprit absorbant de l’enfant n’a plus de secrets pour vous !
Et vous ? Avez-vous déjà remarqué chez votre enfant
des manifestations de son esprit absorbant ?
N’hésitez pas à partager votre expérience avec nous en commentaires
ou à poser vos questions !
L'esprit absorbant de l'enfant
Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants de 5 et 2 ans. Il y a environ un an et demi, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *