une journée Montessori
Montessori au quotidien

Vivre une journée montessori : 5 astuces pour y parvenir

Avant même d’être une méthode d’apprentissage, la pédagogie Montessori est surtout une manière de voir, de considérer et d’accompagner l’enfant. Il est donc tout à fait possible d’appliquer et de vivre une journée Montessori à la maison, sans avoir de matériel spécifique. Dans cet article, je vous livre 5 astuces qui vous aideront à organiser vos journées et votre maison, afin d’accompagner au mieux le développement de votre enfant.

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT ORGANISER VOTRE ESPACE MONTESSORI ?

aménager son espace montessori

Dans cette mini formation, vous retrouverez un PDF et une vidéo avec :

  • des conseils
  • le nécessaire pour votre espace Montessori
  • le matériel pour l'école à la maison

1. Instaurez des rituels pour rythmer une journée Montessori

Période sensible de l'ordre

De la naissance à 6 ans, l’enfant traverse ce que Maria Montessori appelle la période sensible de l’ordre. L’enfant a en effet besoin de repères dans son environnement et son quotidien. Cela afin de se repérer et d’organiser son esprit. Le jeune enfant a ainsi besoin de cohérence et de familiarité. Il aime être pris en charge pour ses soins par la même personne, au même endroit et de la même manière. C’est également aussi pour cela qu’à cet âge, il est important pour l’enfant que chaque chose ait une place spécifique dans la maison. Tout changement peut alors le perturber : un objet pas à sa place, une autre personne que d’habitude s’occupant de lui pour son bain, ou encore un changement de routine comme lors d’un départ en vacances.

Routines du matin et du soir dans une journée Montessori

Afin de répondre au mieux à cette période sensible de l’ordre, vous pourrez mettre en place des routines. Notamment aux moments clés de la journée tels que le matin et le soir. Mais il est également possible d’en réaliser d’autres à n’importe quels moments clés de votre journée : les repas, au moment de sortir, ou encore lors du coucher. Les routines donneront des repères à votre enfant. Elles auront pour effet de le rassurer et de le sécuriser. Il saura ainsi ce qui va se passer, ce qu’il doit faire, et ce qu’on attend de lui à un moment précis. À noter tout de même que l’enfant a une très mauvaise notion du temps à cette âge là. 5 minutes pour lui ne représentent rien. Mais vous pourrez vous aider de sabliers ou d’un timer pour l’aider petit à petit à acquérir cette gestion du temps.

Par exemple, la routine que nous avons instaurée avec mes enfants le matin est qu’une fois réveillés, ils vont aux toilettes, puis à la salle de bain se laver le visage, pour ensuite aller déjeuner. C’est une fois le petit déjeuner pris qu’ils iront se laver les dents, s’habiller et se coiffer. Une fois que tout cela sera fait, ils pourront aller jouer. Ce rituel est maintenant bien ancré pour ma fille aînée, mais nous avons fait différents ajustements avant de trouver ce qui nous convenait à tous. Pas d’inquiétude donc si vous ne tombez pas juste du premier coup !

La présentation des rituels

Pour présenter ce rituel à vos enfants et les faire adhérer, vous pourrez utiliser des images, plus parlantes pour les jeunes enfants. Encore une fois, à vous de voir ce qui vous convient le mieux. Vous pourrez imprimer sur une feuille les différentes étapes à suivre, et au fur et à mesure que les actions sont réalisées, l’enfant pourra avancer une pince à linge le long des images. Cela lui permettra d’être actif et il adhérera d’autant plus. Vous pourrez aussi la présenter sous forme de cartes à retourner ou à déplacer sur un tableau au fur et à mesure de l’avancement. Je vous ai mis quelques exemples sur pinterest

Attention tout de même à ne pas proposer trop d’actions à réaliser, surtout pour les plus jeunes. 3 ou 4 actions suffisent pour les plus petits de 2 ou 3 ans. Alors que les plus grands de 5 ans pourront aller jusqu’à 7 ou 8. Vous pourrez également rajouter une horloge pour les enfants plus grands qui commenceront à savoir lire l’heure.

horloge

2. Adaptez l'environnement

Favoriser l'autonomie pour une journée Montessori optimale

Afin que votre enfant se sente en confiance, il est bon de repenser l’aménagement de la maison afin qu’il soit le plus autonome possible. Il pourra ainsi réaliser un grand nombre de tâche par lui-même, ce qui aura comme conséquence d’augmenter son estime de soi. Pour cela, installez des meubles ou étagères à sa hauteur, sur lesquelles vous disposerez les accessoires dont il pourrait avoir besoin.

Dans la salle de bain, cela peut être une étagère avec son peigne, ou sa brosse à dent. Pensez aussi à mettre un petit tabouret pour qu’il puisse accès facilement à l’évier pour se laver les mains. Dans la chambre, laissez-lui ses vêtements à portée de main pour l’autonomiser dans le processus d’habillage. Dans la cuisine, vous pouvez lui laissez ses couverts à disposition, préparer une petite collation à bases de fruits secs par exemple pour qu’il puisse se servir en autonomie lorsqu’il aura un petit creux.

Le laisser manipuler

L’enfant apprend par la manipulation répétée. Laissez-le donc manipuler les objets du quotidien s’ils ne présentent pas de danger immédiat. Laissez-le par exemple essayer de se servir de l’eau si cela l’intéresse (vous pourrez aussi pour cela lui proposer un plateau d’activité comme on le verra plus loin). Il veut apprendre à se coiffer tout seul ? Enfiler son pantalon ? Presser son orange ? Étaler lui-même le beurre sur sa tartine ? Se servir à table ? Montrez-lui comment faire, puis mettez à sa disposition le matériel nécessaire. Laissez-le ensuite expérimenter même si vous pensez qu’il n’en a pas encore les capacités. Les erreurs qu’il commettra renforceront son apprentissage futur de la compétence visée.

3. Faites confiance à votre enfant lors d'une journée Montessori

Le faire participer aux tâches ménagères

Dans le même ordre d’idées, n’hésitez pas à faire participer votre enfant aux différentes tâches ménagères. Avant 6 ans, les enfants aiment imiter leurs parents. Et participer à la vie familiale ne fera que renforcer leur confiance en eux. Faites leur confiance et donnez leur des responsabilités. Passer l’éponge, débarrasser la table, passer le balai, ramasser la poussière, ou encore faire la vaisselle pour les plus grands. Les possibilités sont multiples. Dans les écoles Montessori, toute une partie du programme est d’ailleurs consacrée à l’apprentissage de ces gestes du quotidien.

La préparation des repas

préparer le repas

Le moment de la préparation du repas est également un moment important dans une journée Montessori. Source d’apprentissages, vous allez pouvoir initier vos enfants à l’art de la table, et leur donner le goût de cuisiner. Laver les légumes puis les éplucher, couper et éplucher une pomme à l’aide d’accessoires adaptés, casser les œufs, ou encore réaliser une recette simple en toute autonomie à l’aide d’images pour les plus grands. Choisissez bien sûr un moment où vous avez le temps d’accompagner votre enfant, de lui montrer lentement les gestes nécessaires, et de le laisser s’entraîner à sa guise.

4. Suivez le rythme de votre enfant pour organiser une journée Montessori

S'adapter à chacun

Que ça soit les adultes ou les enfants, chacun a son propre rythme. Certains seront plus du matin, d’autres plus du soir. Afin d’organiser au mieux une journée Montessori, il est important de respecter au mieux ces différents rythmes. Relativement facile avec un seul enfant, la tâche peut être plus ardues si vous avez plusieurs enfant avec des rythmes complètement différents.

Par exemple, au niveau du sommeil, mes 2 enfants sont très différents. Ma fille aînée n’est pas du matin ! Il n’est pas rare qu’elle dorme jusqu’à 10h voir plus ! Par contre, hors de question pour elle de faire une sieste, et ce depuis qu’elle est toute petite ! Et à l’inverse, impossible de faire faire une grasse mat’ à mon fils ! Mais il dort encore 2h voir plus l’après-midi. Pas toujours évident de s’organiser dans ces conditions. Mais pour moi, il est primordial de respecter leurs rythmes de sommeil. J’organise donc les sorties en fin de matinée en hiver et en fin de journée en été afin de respecter le besoin de sommeil de chacun. Et le côté positif, cela me permet d’avoir des moments en tête à tête avec chacun de mes enfants lorsque l’autre dort !

Des activités en lien avec les besoins de l'enfant tout au long d'une journée Montessori

Se renseigner sur le développement et les besoins de l’enfant vous aidera également à mieux le comprendre et à mieux vous adapter à ses besoins. L’observation sera également votre alliée pour proposer des activités qui correspondent aux centres d’intérêts de votre enfant. Intéressez-vous à ce qu’il fait, essayez de repérer ce qui l’intéresse pour viser au plus juste.

Comme vu plus haut, vous pourrez proposer à votre enfant des activités de la vie quotidienne afin de développer son autonomie. Vous pourrez aussi lui proposer des plateaux d’activités en lien avec les compétences qu’il semble souhaiter acquérir : verser, transvaser, trier, ou encore classer. Cela développera aussi sa dextérité et sa concentration. Augmentez la difficulté en fonction de l’âge et des capacités de votre enfant. Préparez des plateaux que vous laisserez à disposition de votre enfant.

Vous pourrez également installer un coin calme où l’enfant pourra venir se reposer, ou se réfugier en cas de colère ou d’émotions fortes. Vous pourrez également y installer une petite bibliothèque.

L'observation de la nature

Pour comprendre le monde dans lequel il vit, il est important pour l’enfant de pouvoir l’observer. Si vous en avez la possibilité, organisez un maximum de sorties à l’extérieur dans de grands espaces, afin de laisser votre enfant évoluer au gré de ses envies et de ses découvertes. Vous pourrez aussi installer un petit coin nature à la maison. Une ou deux plantes vertes, et pourquoi pas créer un mini potager ? Dans un coin de la maison ou sur le balcon, votre enfant sera ravi de pouvoir observer son petit jardin et d’en prendre soin. Arroser, observer, nettoyer les feuilles, couper les tiges ou encore faire des bouquets. Toutes ses actions sont passionnantes et source d’apprentissages pour le jeune enfant.

VOUS SOUHAITEZ ALLER PLUS LOIN ET PROPOSER A VOTRE ENFANT DES ACTIVITÉS AUTOUR DES FLEURS ?

Dans ce pack de supports pédagogiques, vous retrouverez :

  • 33 images classifiées et leur billet de lecture
  • 16 cartes de nomenclatures des différentes parties de la plante et de la fleur
  • des schémas à compléter
  • des livrets de coloriage
  • 16 cartes de définitions
  • des livrets de définitions à compléter

Une mini-formation pour compléter est également disponible !

5. Adaptez votre attitude

L'esprit absorbant et la plasticité cérébrale

D’après Maria Montessori, l’enfant de 0 à 6 ans possède ce qu’elle appelle un esprit absorbant. C’est à dire que l’enfant apprend en vivant. Il absorbe en effet comme une éponge tout ce qui se passe autour de lui. Il observe et reproduit. C’est ainsi que le petit enfant apprend à parler, puis à marcher. De cette manière, il pourra absorber de nombreux savoirs académiques, mais aussi des comportements et attitudes.

Cette théorie est d’ailleurs confirmée aujourd’hui par les neurosciences, sous le nom de plasticité cérébrale. Le cerveau se construit à travers les expériences vécues par l’enfant. Chaque image, chaque interaction, ou encore chaque événement va se fixer dans le cerveau de l’enfant. Et plus l’enfant revivra ces mêmes situations, plus les neurones liés à ces événements se renforceront.

Ce à quoi nous devons faire attention en tant que parents

Face à ce constat, il faut être conscient que notre enfant s’imprégnera en tout premier de notre comportement. Vivre une journée Montessori avec son enfant va donc passer par avoir un comportement exemplaire auprès de nos enfants. Je ne dit pas par là que nous n’avons pas le droit à l’erreur. Au contraire ! Montrer à l’enfant que nous nous trompons aussi en tant qu’adulte est très bénéfique pour lui ! Je parle plutôt de garder en tête que nous sommes un modèle pour notre enfant. Celui-ci va en effet s’imprégner et apprendre de nos attitudes et de notre manière d’être.

relation parent enfant

N’avez-vous jamais remarqué que votre enfant avait une manière similaire à la votre ou à celle de son entourage de parler ou de se mettre en colère ? La meilleure façon d’enseigner à un enfant les bonnes manières, est de les mettre soi-même en pratique. Cela sera plus efficace que les grands discours ! Rangez, et votre enfant apprendra naturellement à ranger. Parlez doucement et faites preuve d’empathie, et il y a de grandes chances que votre enfant développe également ces traits de caractère en grandissant.

J’espère que cet article vous a plu, et qu’il vous aidera à organiser une journée Montessori à la maison.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour intégrer du Montessori dans votre quotidien ?
N’hésitez pas à les partager en commentaires avec nous !
une journée Montessori
Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants de 5 et 2 ans. Il y a environ un an et demi, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *