période sensible Montessori
Pédagogie Montessori

Période sensible Montessori

Vous êtes vous déjà demandé ce qui poussait les enfants à TOUJOURS vouloir refaire le MÊME jeux encore et encore ? Pourquoi ils réclament la MÊME histoire TOUS les soirs depuis des semaines alors qu’ils la connaissent par cœur ? La réponse est simple. Votre enfant traverse ce que Maria Montessori appelait une période sensible. Faisant partie des grands principes de la méthode Montessori, cette pulsion intérieure qui pousse votre enfant à refaire encore et encore la même chose. Et gare à celui qui essayerait de l’en empêcher ! Car c’est en réalité un besoin vital pour l’enfant que d’accomplir cette tâche, qui nous paraît parfois bien insignifiante…

Mais pourquoi sont-elles si importantes pour l’enfant ? Comment fonctionnent-elles et quelles sont les différentes périodes sensibles Montessori que rencontre l’enfant ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT ORGANISER VOTRE ESPACE MONTESSORI ?

aménager son espace montessori

Dans cette mini formation, vous retrouverez un PDF et une vidéo avec :

  • des conseils
  • le nécessaire pour votre espace Montessori
  • le matériel pour l'école à la maison

Qu'est ce qu'une période sensible Montessori ?

Une période sensible est une phase durant laquelle l’enfant développe une sensibilité particulière à quelque chose. Elle lui servira à acquérir de nouvelles compétences, et ainsi à se construire. Les périodes sensibles se manifestent à travers le comportement de l’enfant. Sans raison apparente, on peut le voir se passionner pour un domaine ou une activité en particulier.

Ces périodes sensibles sont universelles. Tous les enfants sans exception les traversent, quelque soit leur culture ou l’époque à laquelle ils vivent. Cependant, elles n’arriveront pas chez tous les enfants au même âge. De la même manière que les bébés n’apprennent pas tous à marcher en même temps. Il en va de même pour les périodes sensibles qu’ils traversent. Chaque enfant est différent et répond à son propre rythme. Pour certains, ils auront une attirance pour les lettres et les livres très tôt, alors que pour d’autres cela viendra plus tard. Mais, ils finiront toujours par la traverser. Faites donc confiance à votre enfant, l’apprentissage aura lieu quand la période sensible arrivera.

Les périodes sensibles sont également transitoires. En effet, une fois que l’enfant a acquis la compétence qu’il convoitait, son intérêt va progressivement diminuer, puis disparaître.

« Il s’agit de sensibilités spéciales, qui se trouvent chez les êtres en voie d’évolution, c’est-à-dire quand ils traversent les stades de l’enfance. Elles sont passagères et se limitent à l’acquisition d’un caractère déterminé. Une fois ce caractère développé, la sensibilité correspondante cesse. » Maria Montessori, L’enfant.

L'importance des périodes sensibles dans les apprentissages

Lorsque l’enfant traverse une période sensible, sa sensibilité vis-à-vis d’un domaine en particulier est active. L’enfant va alors pouvoir apprendre tout ce qui la concerne, facilement et sans effort. Il absorbera alors la connaissance avec entrain, enthousiasme et passion, de manière totalement inconsciente. L’enfant dont les périodes sensibles seront respectées et accompagnées de manière bienveillante, développera également une plus grande confiance en lui, car il aura pu développer ses pleins potentiels.

La condition pour que cela fonctionne étant bien sûr que l’enfant soit en demande. Vous aurez beau essayer de lui apprendre à lire par exemple, il ne retiendra rien si ça n’est pas le bon moment pour lui. 

Par contre, si vous voyez que votre enfant se passionne pour un sujet en particulier, profitez-en pour lui apporter un maximum de connaissance avant qu’il ne soit trop tard ! Car une fois la sensibilité passée, l’enfant ne pourra acquérir ces mêmes connaissances que de manière volontaire et en fournissant de grands efforts.

« Mais, si l’enfant n’a pu obéir aux directives de sa période sensible, il aura perdu l’occasion d’une conquête naturelle, et il l’aura perdue à jamais. » Maria Montessori, L’enfant

Les différentes périodes sensibles

On retrouve 6 périodes sensibles principales dans la pédagogie Montessori. Elles ont lieu entre 0 et six ans. Et contribuent au bon développement de l’enfant et à son épanouissement. Elles ne viennent pas les unes à la suite des autres, mais sont en général simultanées. Il est important de les connaître afin de pouvoir les repérer. Ainsi, vous pourrez proposer à votre enfant des activités ou du matériel Montessori en lien avec cette période sensible.

Le langage

La période sensible du langage s’étend de la naissance jusqu’à environ 8 ans. Mais elle est beaucoup moins prononcée entre 6 et 8 ans. Elle permet à l’enfant d’absorber les langues qu’il entend dans son environnement, grâce à son esprit absorbant. Il est donc important de converser le plus naturellement avec l’enfant dès sa naissance, afin qu’il assimile du vocabulaire. C’est également la période idéale pour lui apprendre une 2ème langue. Mais 1h par semaine par exemple ne suffira pas. Il faut que l’enfant soit exposé chaque jour à cette deuxième langue. Si vous avez 2 langues à la maison, l’idéal est qu’un parent parle dans une langue, et l’autre parent dans l’autre.

Cette période sensible comprend aussi une sensibilité particulière pour l’écriture et la lecture. Elle apparaît entre 3 et 6 ans selon les enfants. Ils vont alors s’intéresser aux lettres et vont sans cesse vous demander de les déchiffrer, de les écrire ou encore de leur apprendre à lire. Si vous souhaitez en savoir plus sur les signes d’entrée dans la période sensible de la lecture, vous pouvez jeter un œil à cet atelier gratuit. Amina du site oummi académie vous y apprendra comment repérer ces signes. Elle vous donnera également un plan d’action complet pour accompagner votre enfant efficacement vers la lecture dans sa formation complète.

La période sensible de l'ordre

Elle a lieu entre 0 à 6 ans, avec un pic aux alentours de 18-24 mois. Elle va permettre à l’enfant de se repérer dans son environnement, et de se construire une image du monde qui l’entoure. Et cela grâce à plusieurs facteurs. L’ordre extérieur, qui correspond au fait d’attribuer une place pour chaque objet. Et l’ordre intérieur, qui correspond aux habitudes et routines du quotidien de l’enfant.

Quand cet ordre vient à être dérangé, il n’est pas rare de voir les enfants réagir d’une manière qui nous paraît excessive, en faisant ce que nous appelons communément un « caprice ». Un déménagement, un départ en vacances, un objet qui n’est plus à sa place ou encore une nouvelle personne prenant en charge l’enfant. Tout cela peut réellement créer de l’angoisse et de la frustration chez l’enfant.

période sensible de l'ordre

Pour vous donner un exemple de cette période sensible, mon fils de 27 mois passe énormément de temps en ce moment à trier, classer et aligner ses figurines d’animaux. Et ce tous les jours, voir même plusieurs fois pas jour ! Signe qu’il est dans sa période sensible de l’ordre…

La coordination des mouvements

Cette période sensible s’étale entre 18 mois à 4 ans environ. Il s’agira pour l’enfant d’apprendre à coordonner ses mouvements. De manière globale à travers la marche par exemple, mais aussi à travers des exercices qui lui permettront de développer sa motricité fine. Dès l’apprentissage de la marche, l’enfant va bouger et se déplacer non pas par nécessité mais par plaisir. Il va alors grimper, sauter, ou encore escalader pour le plaisir de le faire, mais aussi dans le but d’améliorer son équilibre. Le rythme de l’enfant n’étant pas le même que celui de l’adulte, on a souvent tendance à lui imposer une cadence qui ne lui correspond pas. Mais, si on ne le presse pas, et qu’on le laisse s’arrêter pour observer son environnement, on pourra s’apercevoir que le jeune enfant est capable et aime se promener de longues heures sans pour autant réclamer d’être porté !

C’est aussi un âge pendant lequel les jeunes enfants aiment occuper leurs mains, afin de perfectionner leur motricité fine. En tant que parents éducateurs, il faut mettre à leur disposition du matériel et des jeux éducatifs afin qu’ils puissent assouvir ce besoin. Tourner, visser, insérer, toucher, et bien d’autres choses encore !

La période sensible du raffinement sensoriel

De 18 mois à 6 ans, la période sensible du raffinement sensoriel est très importante. En effet, à cet âge, l’enfant apprend à travers ses sens et ses perceptions. L’enfant doit toucher, sentir, goûter, voir ou encore entendre pour comprendre le monde dans lequel il vit. Et, de par la répétition de ces manipulations, l’enfant va petit à petit préciser ses perceptions, et raffiner ses sens. C’est d’ailleurs pour permettre ce raffinement sensoriel que la méthode Montessori est si riche en matériel pédagogique et en activités sensorielles. L’enfant en retire énormément plus que ce que nous ne pourrions imaginer !

Le développement social

La socialisation est importante pour l’enfant entre 2 ans 1/2 et 6 ans (et même au delà). C’est à cette période qu’il développe son sentiment d’appartenance. Elle va donc lui permettre de s’adapter à son environnement et de trouver sa place au sein du groupe. Et pour se faire, il va observer et passer par l’imitation des personnes qui l’entourent, adultes et enfants. Cette tâche lui sera facilitée par son esprit absorbant. Attention donc à votre comportement en présence des tout petits. Même si vous ne les voyez pas, ceux-ci vous observent et vont reproduire votre comportement, bon ou mauvais.

socialisation

La période sensible Montessori des petits objets

Entre 1 an et 3 ans, l’enfant va commencer à faire attention à de tout petits détails. Souvent à la limite du perceptible, ces détails le fascinent, et l’aident à toujours mieux comprendre le monde dans lequel il vit. Insectes, cailloux, herbes … Il s’arrêtera facilement au cours d’une promenade pour les observer !

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous a aidé à mieux comprendre à quoi correspond une période sensible dans la pédagogie Montessori.
N’hésitez pas à partager avec nous dans les commentaires la manière dont elles se manifestent chez vos enfants !
période sensible montessori
Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants de 5 et 2 ans. Il y a environ un an et demi, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *