montessori à la maison
Montessori au quotidien

Montessori à la maison ✨ ton plan d’action en 5 étapes pour te lancer

Tu souhaites accompagner ton enfant en appliquant la pédagogie Montessori à la maison ? Une pédagogie qui permet l’épanouissement, rend les enfants autonomes, les encourage à faire preuve d’autodiscipline, leur permet de grandir en confiance, selon leur propre rythme et intérêts ! Il y a de quoi nous faire rêver, non ?

Alors sur papier ça a l’air simple. Mais quand on souhaite se lancer, c’est une toute autre affaire ! Comment appliquer Montessori à la maison ? Par où commencer ? Je te propose dans cet article de répondre à ces question et te faire découvrir le principe de cette pédagogie !

Et si tu veux aller plus loin, ma formation Chemin lumineux te dévoilera tous les secrets de la pédagogie Montessori et t’accompagnera pas à pas pour l’appliquer au quotidien avec tes enfants !

VOUS NE SAVEZ PAS COMMENT ORGANISER VOTRE ESPACE MONTESSORI ?

aménager son espace montessori

Dans cette mini formation, vous retrouverez un PDF et une vidéo avec :

1. Comprendre ce qu'est réellement la pédagogie Montessori

Véritable méthode pédagogique, la pédagogie Montessori fait partie des pédagogies alternatives, et permet à l’enfant d’apprendre autrement. Elle nous guide dans l’accompagnement de son développement tout en mettant un point d’honneur à respecter le propre rythme de l’enfant. Cette pédagogie alternative qui permet d’apprendre autrement. Elle a été élaborée par Maria Montessori, qui à la base n’était ni pédagogue ni enseignante, mais la 1ère femme médecin d’Italie. Elle est basée sur une approche bienveillante, et nous invite à changer de regard sur l’enfant, à comprendre son monde intérieur afin de répondre au mieux aux besoins de l’enfant, et de l’accompagner dans la construction de l’homme qu’il sera demain.

Elle repose sur 3 piliers principaux :

  • la posture de l’adulte, qui sous-entend d’avoir étudié et compris le fonctionnement de l’enfant pour l’accompagner dans la bienveillance ;
  • un environnement préparé, dans lequel les enfants sont libres d’évoluer à leur guise pour choisir l’activité qui retiendra son attention ;
  • l’utilisation d’un matériel spécifique qui permettra à l’enfant de s’exercer autant qu’il le souhaite afin d’acquérir de nouvelles compétences.

Bien que le matériel Montessori attire de nombreux parents, la compréhension de l’enfant et l’adaptation de la posture de l’adulte est indispensable pour vouloir appliquer Montessori à la maison. Il est possible de pratiquer la pédagogie Montessori dans sa philosophie et dans l’accompagnement de l’enfant sans matériel. L’inverse n’est pas possible. En utilisant uniquement le matériel éducatif, cela consisterait en une méthode à appliquer à la lettre, sans prendre en compte l’individualité de l’enfant.

2. Comprendre l'enfant pour appliquer Montessori à la maison

Condition sine qua non à l’application de la pédagogie Montessori à la maison : l’étude du développement de l’enfant. Comprendre comment il grandit, comment il apprend, ses besoins et ses caractéristiques en fonction de sa tranche d’âge. Cela permettra de comprendre sur quels grands principes s’appuie la pédagogie Montessori, afin de pouvoir s’adapter à chaque enfant.

enfants nature

Maria Montessori a développé ces différents concepts lors de ses travaux :

Pour approfondir ces notions, je conseille de lire directement les livres de Maria Montessori, notamment « L’enfant » qui résume bien la vision qu’avait Maria Montessori de l’enfant. Ou alors de suivre une formation Montessori pour prendre un raccourci !

3. Travailler sur sa posture d'éducateur

Une fois qu’on aura compris la base théorique de la pédagogie Montessori, il va falloir l’appliquer ! Et la première chose à faire avant même de proposer du matériel d’apprentissage à l’enfant et de se remettre en question. En effet, la pédagogie Montessori nous invite à avoir un autre regard sur l’enfant. Elle prône la bienveillance pour guider l’enfant, qui reste maître de ses apprentissages. Notre rôle va être de l’accompagner en agissant sur son environnement pour l’aider à se développer harmonieusement et à s’épanouir.

Mais parfois, ce chemin vers la bienveillance et l’accompagnement de l’enfant est semé d’embûches. De part notre histoire, notre culture, ou nos habitudes. Il va falloir réussir à ralentir, et prendre du recul sur notre comportement. Sans se juger ni culpabiliser, cela ne sert à rien. Mais observer, faire le point sur là où on en est aujourd’hui, et voir quels points on peut améliorer. On peut très bien pour cela noter dans un petit cahier ce que nous avons observé chaque jour. Ce qui a marché ou moins bien marché, pour cheminer petit à petit ce vers quoi on tend.

Maria Montessori invite les éducateurs et éducatrices montessori à développer certaines qualités afin d’accompagner au mieux les enfants. Dont 3 principales : la patience, la confiance en l’enfant, et la non-intervention.

Cultiver sa patience pour appliquer Montessori à la maison

Là, beaucoup de parents se crispent déjà et pensent qu’il n’y arriveront jamais ! Non, l’idée n’est pas d’être parfait, mais de faire au mieux. D’observer à quels moments on perd patience. Et essayer de comprendre le mécanisme qui se cache derrière pour faire évoluer la situation. Et lâcher prise quand cela est possible !

L’enfant sait faire mais manque de temps pour se préparer ? Il suffit de le lever un peu plus tôt !

Les chaussettes qu’il est si fier d’avoir enfilé seul son dépareillées ? Lâcher prise, il apprendra petit à petit !

Afin de développer l’autonomie, il va nous falloir cultiver notre patience pour lui laisser le temps d’apprendre. C’est d’ailleurs ce à quoi nous invite cette célèbre phrase issue de la pédagogie Montessori : « Aide moi à faire seul ».

Pour apprendre, l’enfant a besoin de faire seul, répéter, se tromper, recommencer. Pour cela, les activités de vie pratique vont être d’une grande aide pour l’enfant, qui pourra alors travailler la motricité fine, et s’entraîner, sans attendre de résultat. Le respect du rythme de chaque enfant est vraiment important à prendre en compte quand on se lance dans cette pédagogie.

Faire confiance à l'enfant

enfant marche

Là encore, beaucoup de lâcher prise ! L’enfant apprendra à un moment ou à un autre ! Tous les enfants n’apprennent pas au même moment la même compétence. Mais tous sont capables d’apprendre ! Regardes les bébés ! Tous finissent par apprendre à marcher, mais pas au même moment ! Pour certains ça sera à 11 mois, et pour d’autres à 16. Mais au final, ils y arriveront tous ! Alors pourquoi il en serait différemment pour les apprentissages académiques telles que la lecture ou l’écriture ?

Alors bien sûr, si ton enfant évolue dans un milieu où il n’y a aucun livres, et qu’il ne voir personne lire autour de lui, il y a peu de chances pour qu’il s’intéresse à la lecture.

Mais à partir du moment où il évolue dans un environnement riche (en terme de propositions pédagogiques et de possibilité de manipulation), et que l’apprentissage fait sens pour lui, il n’y a pas de raison qu’il ne cherche pas à acquérir de nouvelles compétences. L’enfant est programmé pour apprendre et pour s’adapter au milieu dans lequel il vit.

Donc on lâche prise. On propose, mais si l’enfant n’est pas encore réceptif à un apprentissage c’est que ça n’est pas le bon moment. Faites lui confiance ! Il est probablement en train de construire d’autres compétences dont il a besoin à cet instant, le reste viendra par la suite !

Pratiquer la non-intervention pour appliquer la pédagogie Montessori à la maison

De nos jours, on intervient beaucoup trop auprès de nos enfants ! Bien souvent ça part d’une bonne intention ! Mais en réalité quand on vient aider l’enfant, faire à sa place, ou commenter ce qu’il fait (même de manière positive), on vient casser sa concentration, son envie de faire tout seul voir même sa motivation.

Alors avant d’intervenir, il faut se poser la question de savoir si notre intervention à se moment là est vraiment nécessaire. Les jeunes enfants n’ont pas la même notion des efforts que les adultes. Ils peuvent mettre beaucoup d’énergie dans une tâche difficile sans pour autant la trouver pénible. Même si d’un point de vue extérieur, ça serait beaucoup plus simple pour lui si on lui donnait un coup de main. Là encore, lâcher prise et faire confiance à l’enfant. S’il a besoin, il viendra demander de l’aide. Et s’il réussit seul, sa confiance en lui sera boostée !

4. Adapter l'environnement pour appliquer Montessori à la maison

Dans une école Montessori, on parle d’ambiances ou d’environnements préparés, dans lesquels évoluent des enfants d’âges mélangés. Les enfants sont encouragés à apprendre l’autonomie. Que ce soit dans le travail, les interactions avec les autres ou les gestes de la vie quotidienne (comme se servir de l’eau par exemple).

Dans les écoles Montessori, les enfants évoluent dans une salle de classe aménagée par l’équipe pédagogique, de manière à permettre l’autonomie de l’enfant. L’enfant doit pouvoir se déplacer et travailler librement. L’éducatrice dispose le matériel pédagogique sur des étagères basses, à portée de main de l’enfant, permettant ainsi le libre-choix de son activité.

À la maison, on n’a pas forcément la place de dédier une pièce entière pour installer ce matériel éducatif. Mais on peut installer un environnement Montessori en faisant attention de respecter le principe d’autonomie. En rendant accessibles les objets dont il a besoin tout au long de sa journée. Ses couverts, ses vêtements, ses chaussures, sa veste, sa brosse à dent, ses livres, ses jouets.

On fera également en sorte de trouver une place pour chaque objet de la maison, afin de respecter la période sensible de l’ordre de l’enfant.

5. Proposer du matériel et des activités Montessori

Enfin, la dernière étape pour vivre la pédagogie Montessori à la maison, sera de proposer des activités Montessori à l’enfant. Le matériel Montessori est un matériel concret, qui permet à l’enfant la manipulation. Or, l’enfant jusqu’à 6/8 ans l’enfant a besoin d’expérimenter et de manipuler pour apprendre. Ces activités sont donc tout à fait adaptées au jeune enfant.

Les domaines d'activités

Traditionnellement, pour les enfants âgés de 3 à 6 ans, on retrouve notamment 5 domaines d’activités :

  • les activités de vie pratique, qui permettront à l’enfant d’apprendre l’autonomie et de développer leur motricité fine (transvaser, verser, nettoyer…) ;
  • la vie sensorielle, permettant aux enfants de raffiner leurs sens à travers diverses activités sensorielles (les cylindres, la tour rose, les barres rouges…) ;
  • les activités de langage permettant à l’enfant de rentrer dans la lecture et l’écriture ;
  • l’apprentissage des chiffres et leur manipulation, avec le matériel de mathématique (barres rouges et bleues, chiffres rugueux…) ;
  • et le matériel de culture qui permettra à l’enfant de découvrir le monde dans lequel il vit (botanique, zoologie, géographie).

Chacun des matériels répond à un but pédagogique bien précis. Il est important de se former à présenter les différents matériels afin d’accompagner l’enfant dans ses apprentissages et découverte, notamment dans le cadre de l’école à la maison.

Auxquels on pourra rajouter des activités artistiques libres pour développer la créativité des enfants et des activités d’éveil pour les tout-petits (puzzle, activités de préhension, encastrement).

Points importants à prendre en compte pour créer son matériel Montessori à la maison

Le matériel représentant un gros budget, il est tout à fait possible de créer ses propres activités ludiques à partir d’objets du quotidien. Faire attention cependant à respecter un des principes pédagogiques de la pédagogie Montessori : l’isolation de la difficulté. Pour une activité, 1 seul objectif. Soit on trie, soit on transvase, mais on évite de faire les 2 en même temps pour ne pas mettre l’enfant en difficulté.

Afin d’être sûr que l’enfant accroche à l’activité en question, un temps d’observation est nécessaire en amont. Afin de repérer la période sensible dans laquelle il se situe, ses passions et centres d’intérêts. Sers-toi de ces éléments pour lui proposer des activités qui l’intéresseront à coup sûr ! Il sera en effet inutile de lui présenter les lettres rugueuses, s’il ne s’intéresse pas à la lecture ! Au contraire, s’il ne te parle que de lettres à longueur de journée et qu’il est motivé pour apprendre à lire, tu as de grandes chances que l’activités soit un succès !

J’espère que cet article t’a plu et qu’il te donnera des pistes pour appliquer à ton tour la pédagogie Montessori à la maison avec tes enfants.

Si tu souhaites approfondir les différentes étapes, je t’accompagne pas à pas pour mettre en pratique ces différentes étapes dans ma formation Chemin lumineux. Tu auras alors toutes les clés en main pour y parvenir !

Et toi ?

 

Appliques-tu la pédagogie Montessori à la maison

Qu’as-tu mis en place pour y parvenir ?

N’hésites pas à partager ton expérience en commentaires !

montessori à la maison
Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 32 ans. Je suis maman de deux enfants nés en 2014 et 2017. En avril 2018, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *