comment apprendre à lire ?
Pédagogie Montessori

Comment apprendre à lire avec Montessori en 3 étapes

De nos jours, les pédagogies alternatives sont de plus en plus utilisées, que ça soit à l’école ou pour les personnes pratiquant l’IEF (instruction en famille). Elles permettent en effet à l’enfant d’apprendre de manière plus efficace et de répondre à leurs besoins de développement. Les récentes études en neurosciences semblent également le confirmer. Il n’est pas rare d’ailleurs de voir de jeunes enfants de 4 ans qui savent déjà lire. Mais alors, comment apprendre à lire à son enfant ?

La pédagogie Montessori nous propose une méthode d’apprentissage de la lecture progressive et logique. Sans méthode syllabique ni manuels, seulement par des jeux sur les sons et de la manipulation de matériel. Mais, pour que cela fonctionne, il y a quelques règles à respecter, et des erreurs à éviter !

Et la toute première chose fondamentale à respecter est d’attendre que l’enfant soit en période sensible du langage, et de la lecture. C’est à dire qu’il doit y trouver un intérêt ! Car quelle que soit la méthode de lecture que vous proposerez à votre enfant, il y a de fortes chances que ça ne fonctionne pas s’il n’est pas intéressé. Donc un peu de patience si les lettres et la lecture ne l’attirent pas plus que ça à 4 ans. Faites lui confiance, ça finira par venir !

Revenons-en au cœur du sujet, et voyons comment apprendre à lire à son enfant en 3 étapes avec la pédagogie Montessori.

Si vous souhaitez aller plus loin, Amina du site oummi-academie propose un atelier gratuit sur les 5 signes indiscutables pour repérer l’entrée en période sensible de la lecture, ainsi qu’une formation complète pour accompagner votre enfant jusqu’à la lecture.

TU SOUHAITES ORGANISER LES APPRENTISSAGES DE TES ENFANTS ?

mon organisation Montessori à la maison

Dans cet atelier, je t’expliquerai : 

.

1. Comment apprendre à lire en apprenant d'abord à bien parler

Enrichir le langage oral de l'enfant

La première étape pour que les enfants apprennent à lire, c’est de leur offrir un vocabulaire riche au quotidien. Et pour cela, pas besoin de matériel en particulier. Il suffit de parler avec les enfants dès leur plus jeune âge en utilisant du vocabulaire précis. Concernant les objets qui nous entoure, mais aussi sur ce qu’il ressent (en terme de sensations ou d’émotions). Il est important de mettre des mots dessus. Cela peut sembler contre nature d’utiliser des mots compliqués avec des tout petits. Mais sachez qu’à l’aide de son esprit absorbant, votre enfant écoute tout ce qui se passe à côté de lui, et absorbe déjà tout le vocabulaire qu’il entend, et ce dès le berceau ! Évitez donc le « langage bébé » et les grossièretés (même si vous pensez que bébé ne s’en souviendra pas) afin de lui offrir un langage riche.

Pour les objets que vous ne possédez pas à la maison, vous pouvez utiliser des figurines pour lui en apprendre les noms. N’hésitez pas non plus à utiliser des imagiers (de préférences avec des photos réelles). Vous pourrez également lui proposer des affiches pour enrichir son vocabulaire autour d’un thème, que vous afficherez au mur afin qu’il puisse observer en détail l’objet en question. Vous en retrouverez certaines sur la boutique, à l’intérieur des packs d’activités thématiques que je propose.

Quel lien avec la lecture ?

Enrichir le langage de l’enfant dès son plus jeune âge lui permettra de s’exprimer avec précision. Avoir un vocabulaire précis facilite la lecture et sa compréhension.

Pourquoi ? Car pour savoir lire correctement, l’enfant ne doit pas seulement apprendre à déchiffrer le code alphabétique. Il doit lire et bien comprendre ce qu’il lit.

Et comment comprendre ce qu’on lit si on ne connaît pas le sens des mots ? Si l’enfant sait déchiffrer le mot « vache » mais qu’il ne sait pas du tout ce dont il s’agit, il aura certainement beaucoup de mal à comprendre le sens de la phrase. D’où l’importance d’enrichir son vocabulaire !

comprendre la lecture

2. Comment apprendre à lire en passant par l'écriture ?

Et oui ! Dans la méthode Montessori, apprendre à lire et écrire se fait en même temps. On passe même d’ailleurs par l’écriture avant la lecture. L’enfant apprend d’abord à coder les sons avant de les décoder ! Mais il y a une étape importante avant tout ça : apprendre à l’enfant à entendre et reconnaître les différents sons et phonèmes !

La conscience phonologique

Il est important d’aider l’enfant à entendre les différents sons dans un mot. Et pour l’y aider, rien de plus simple ! Il suffit de jouer avec lui sur la phonologie. En lui faisant tout d’abord prendre conscience des différents sons qui composent les mots. Quand vous parlez avec lui, vous pouvez insister sur certaines lettres. Commencez avec des sons qui lui sont familiers. Le premier son de son prénom, le /m/ de mmmmaman. Prenez garde à bien donner le son et non le nom de la lettre pour ne pas l’embrouiller une fois qu’il commencera à lire. Sinon au lieu de lire « papa » par exemple, il risque de prononcer « pé-a-pé-a ». Et donc ne pas comprendre du tout ce qu’il lit.

Pour l’aider dans cet apprentissage, vous pouvez lui proposer 2 jeux.

Jeu de "je devine"

Le premier : « mon petit œil voit » (ou jeu de « je devine »). Sélectionnez 3 figurines ou objets de la maison. Puis, demandez-lui de vous montrer lequel commence par le son /b/ par exemple. Oui ! C’est le b-allon. Faites-le régulièrement. L’idéal étant de le faire sous forme de jeu tous les jours ! Une fois que l’enfant sera à l’aise avec 3 objets vous pourrez augmenter le nombre d’objets. Puis, sans sortir d’objet vous pourrez tout simplement lui dire que vous voyez dans la pièce un objet qui commence par le son /ch/. Oui ! La chhhhaise. Une fois les sons de début de mot acquis, vous pourrez passer aux sons de fin de mot, puis aux sons de milieu de mot.

Jeu de "j'entends/je n'entends pas"

À l’aide d’images par exemple, vous pourrez proposer à votre enfant d’effectuer un tri. Il devra mettre dans une colonne les images qui contiennent le son en question, et dans l’autre celles qui ne le contiennent pas. Vous trouverez des supports pour réaliser cet exercice ici.

Le code alphabétique

lettres rugueuses Montessori

Une fois que votre enfant n’a aucun problème pour discerner les différents sons, vous pourrez passer à l’étape suivante. C’est le moment de lui apprendre le code alphabétique. Et c’est là et seulement maintenant que vous pourrez sortir les lettres rugueuses. À l’aide d’une leçon en 3 temps, vous pourrez ainsi aider votre enfant à relier les sons qu’il entend dans les mots à leurs graphèmes. C’est à dire le signe graphique utilisé pour coder ce son à l’écrit, donc la lettre.

Mais attention, à ce stade on utilise toujours que le son de la lettre et non pas le nom. On ne dit pas à l’enfant je vais te présenter la lettre té, mais je vais te présenter /t/. Choisissez à chaque fois des lettres qui ont une écriture bien distincte. Évitez par exemple de présenter le /b/ et le /d/ en même temps. Vous pouvez aussi choisir de mettre une voyelle et 2 consonnes à chaque fois.

Une petite remarque concernant les différentes graphies possibles. Puisque lors de la présentation des lettres rugueuses on fait tracer la lettre à l’enfant, je vous conseille de choisir vos lettres en cursives afin de préparer la main de votre enfant à l’écriture cursive. Sans entrer dans les détails ici, voici la progression pour l’écriture manuscrite :

  • lettres rugueuses ;
  • plateau de sable ;
  • tracer les lettres en l’air ;
  • tracer les lettres dans le dos ;
  • les ardoises (vierge, grosses interlignes de 5 cm, puis petites interlignes de 3 cm) ;
  • les cahiers (interligne de 1,5 cm, puis 1 cm, et enfin 0,5 cm).

N’oubliez pas non plus les formes à dessins qui sont une préparation indispensable à l’écriture !

L'écriture

Une fois que la mémorisation des lettres est acquise, vous pourrez lui proposer d’écrire des mots avec l’alphabet mobile. Demandez-lui d’abord ce qu’il souhaite lui-même écrire. Il est important de le laisser libre de choisir ses propres mots, afin qu’il développe le goût de l’écriture. C’est d’ailleurs à ce moment-là que vous pourrez lui présenter la dernière étape des lettres rugueuses qui consiste en la présentation des sons composés de plusieurs lettres (/an/, /on/, /ou/ etc…). Ne vous inquiétez pas s’il fait des fautes d’orthographe à ce stade, car il s’agit d’une écriture phonétique (l’enfant écrit ce qu’il entend).

Une fois qu’il aura suffisamment manipulé l’alphabet mobile librement, vous pourrez commencer à lui proposer les dictées muettes. Il s’agit d’un matériel progressif qui permet à l’enfant de découvrir petit à petit les différentes difficultés orthographiques de la langue française, et de les mémoriser. Il en existe 66 séries, comportant chacune 9 mots différents. Après avoir pris soin de présenter le vocabulaire présent sur l’image à votre enfant, vous lui proposerez d’écrire le mot correspondant à l’aide de l’alphabet mobile. Vous trouverez sur la boutique les premières séries de dictées.

3. Comment apprendre à lire des mots ?

Maintenant que votre enfant a bien manipulé l’alphabet mobile, vous allez pouvoir l’aider à avoir son déclic lecture, en passant à l’étape de décodage à l’aide de différents jeux de lecture. Tout d’abord pour lire des mots, puis petit à petit, il pourra lire une phrase. Je vous met en garde cependant. Chaque enfant est différent et n’avance pas au même rythme. Laissez lui bien le temps d’assimiler les étapes précédentes pour que cela fonctionne. Si vous lui proposez trop tôt les activités de lecture, il risque de se décourager (et de se braquer dès que vous lui proposerez de lire).

Comment apprendre à lire avec les boîtes de lecture ?

Ces boîtes contiennent des objets (ou à défaut des images) que vous allez demander à l’enfant de vous donner en écrivant son nom sur un morceau de papier. Il est important de bien écrire devant l’enfant pour qu’il puisse observer l’action d’écriture. Si l’enfant arrive à déchiffrer les syllabes mais ne comprend pas le sens du mot, invitez-le à le lire de plus en plus vite jusqu’à ce qu’il comprenne ce qu’il est en train de lire, et arrive à déchiffrer les mots. Il pourra ainsi vous donner l’objet que vous lui avez demandé par écrit.

boites de lecture Montessori

Il existe 4 boîtes différentes :

  • la 1ère contient des mots phonétiques courts ;
  • la 2ème des mots phonétiques longs avec un e muet ;
  • la 3ème des mots phonétiques longs avec une consonne double ;
  • la dernière avec des mots avec des sons composés.

Les billets de lecture

Vous pourrez par la suite élargir les objets demandés à la pièce où vous vous trouver. Demandez à l’enfant d’aller coller les petits bouts de papiers que vous lui donnerez sur l’objet en question. Le mur, la porte, la table etc… Puis de vous ramener les objets dont le nom est écrit sur le papier.

Les commandes

Une autre activité que vous pourrez proposer à votre enfant et de lui faire lire des commandes. Il s’agit de petits billets de lecture sur lesquels sont notées des actions. D’un seul mot d’abord : « marche », « rigole », « saute ». Puis de plusieurs mots « ouvre la fenêtre », « secoue la tête ».

Les mises en paires et nomenclature

Puis, dernière étape, une fois que l’enfant saura déchiffrer correctement, vous pourrez lui proposer le matériel communément appelé les cartes de nomenclature, afin de travailler la lecture. Il s’agit dans un premier temps de mettre en paire les billets de lecture avec la bonne image.

Puis, il va pouvoir lire les phrases et pratiquer la lecture et sa compréhension à l’aide des livrets de définition et des définitions à trous. Vous en retrouverez sur la boutique sur le thème des fleurs, mais d’autres sont à venir.

Une fois toutes ces étapes franchies et que l’enfant saura bien lire, il sera temps de travailler avec lui l’orthographe et les différentes manières d’écrire un même graphème et la grammaire.

J’espère que cet article vous a plu, et qu’il vous a permis
d’y voir plus clair dans la progression pour savoir
comment apprendre à lire à votre enfant.

Si vous souhaitez aller plus loin, Amina du site oummi-academie propose un atelier gratuit sur les 5 signes indiscutables pour repérer l’entrée en période sensible de la lecture, ainsi qu’une formation complète pour accompagner votre enfant jusqu’à la lecture.

Et vous ? Où en êtes-vous dans l’apprentissage de la lecture avec vos enfants ? Rencontrez-vous des difficultés ?

Faites nous part de votre expérience en commentaires !

Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants nés en 2014 et 2017. En avril 2018, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *