matériel Montessori
Matériel

Matériel Montessori ✨ Tout ce qu’il faut savoir pour ne pas se faire avoir !

De nos jours, la pédagogie Montessori est à la mode, et beaucoup de commerces et boutiques proposent du matériel Montessori. Mais attention, méfiance ! Car beaucoup de produits ne répondent pas en réalité aux critères établis par Maria Montessori, bien au contraire. Il est important de bien comprendre ce à quoi correspond ce matériel. Mais aussi d’en connaître les différentes caractéristiques avant de faire son choix, ou de pouvoir créer ses propres activités Montessori à la maison. Et cet article est là pour vous y aider !

Il faut bien comprendre également que le matériel, bien qu’extrêmement bien pensé, à lui seul ne fera rien ! Il est dans un premier temps important de savoir le présenter correctement. Mais aussi et surtout de comprendre le côté philosophique de cette pédagogie, tout en respectant le développement de l’enfant et le propre rythme de chacun. Car tous les enfants n’apprennent pas les même choses au même moment. Et sans cet accompagnement bienveillant et personnalisé de la part du parent ou de l’éducateur, le matériel n’aura pas l’effet escompté.

Voyons voir donc en quoi consiste ce matériel.

TU SOUHAITES ORGANISER LES APPRENTISSAGES DE TES ENFANTS ?

mon organisation Montessori à la maison

Dans cet atelier, je t’expliquerai : 

.

Le matériel Montessori : qu'est ce que c'est ?

Un matériel scientifique

Le matériel Montessori ne consiste pas en de simples jouets en bois. Il ne faut pas oublier que Maria Montessori était avant tout docteur, et que c’est dans une démarche scientifique qu’elle l’a petit à petit élaboré. Il s’agit donc d’un matériel spécifique, fruit de longues années d’observation et de tests. En effet, elle a proposé plusieurs versions du matériel aux enfants dont elle avait la charge, avant d’en sélectionner la version définitive. Elle gardait ainsi celui qui était le plus attrayant et le plus efficace auprès des enfants. Il s’agit donc certes d’un matériel d’apprentissage et d’un matériel éducatif, mais avant tout d’un matériel scientifique, dont chaque détail a été pensé et réfléchi !

Des objectifs directs et indirects

Dans cette optique, même si un matériel nous paraît simple d’utilisation, et qu’on peut même douter de son intérêt auprès des tout petits, il faut savoir que chacun d’eux a un but bien spécifique. Mais aussi des objectifs dits indirects, moins évidents à déceler.

Par exemple, on peut se demander quel intérêt de proposer aux jeunes enfants des activités de vie pratique ? Quel intérêt de leur proposer des cadres d’habillage, ou des activités sur des plateaux leur apprenant à verser de l’eau d’un pichet à un autre, ou à transvaser à l’aide de pinces alors qu’ils peuvent acquérir ces mêmes compétences dans la vie quotidienne ? Et bien tout simplement parce qu’il y a dans chacune de ces activités des objectifs indirects tels que développer la motricité, muscler la main pour permettre plus tard l’apprentissage de l’écriture par exemple. Rien n’a donc été laissé au hasard ! Et il peut être intéressant de suivre une formation Montessori pour découvrir le principe de chacun de ces matériels.

vie pratique montessori

Des matériels ancrés dans une progression globale

L’ensemble du matériel a également été pensé dans une progression globale. Un matériel seul sorti de son contexte est difficilement utilisable. Tout du moins, on pourra s’en servir pour aider un enfant à comprendre et à concrétiser une notion bien particulière (comme en mathématiques par exemple). Mais ainsi retiré de la progression, l’enfant pourra se retrouver en difficulté car il existe une logique entre chaque matériel qui en facilite l’utilisation, comme les différents codes couleurs utilisés en maths. Il ne faudra pas non plus s’attendre à ce que l’enfant puisse retirer tous les bénéfices de cette pédagogie, tels que la confiance en lui ou le développement de l’autonomie de l’enfant, si on utilise seulement un matériel par-ci par-là.

Les différents critères du matériel Montessori

Maintenant que vous savez ce qu’est le matériel Montessori, et comment il a été pensé, voyons voir plus en détail ses différentes caractéristiques.

Des matériaux nobles

Le premier critère a respecter concernant le matériel Montessori, est sa composition. Il s’agit bien évidemment d’un matériel concret, pour lequel on privilégiera toujours les matériaux nobles, tels que le bois. Et on évitera le plastique au maximum !

Du fait de son esprit absorbant et de la période sensible du raffinement sensoriel qu’il traverse entre 18 mois et 6 ans, l’enfant va retirer de nombreuses informations juste en manipulant le matériel.

Si l’on prend le matériel de la tour rose par exemple. Lorsque l’enfant va soulever les différents cubes pour les empiler, il va en ressentir le poids. Ce qui aura pour effet de stimuler et d’éveiller son sens barrique en plus de ses sens tactiles et visuels, utilisés pour la discrimination des dimensions. Or, si vous utilisez des cubes en cartons ou en plastiques à la place de cubes en bois, votre enfant ne pourra pas ressentir cette différence de poids, et perdra donc une information importante.

Cette approche multi sensorielle va d’ailleurs aider les enfants à apprendre plus facilement. Elle se retrouve également dans d’autres matériels comme les lettres rugueuses, lorsque l’enfant cherche à apprendre à lire, en utilisant les sens tactiles, visuels et auditif.

Des matériaux cassables

D’autre part, on veillera à proposer à l’enfant des objets du quotidien pour répondre à son besoin d’imitation de l’adulte. Il ne faudra pas hésiter à les lui donner en matière cassable (verre ou porcelaine), afin de lui permettre d’expérimenter la causalité. « Quand je lâche un objet en verre, il se casse ». Ainsi, il sera plus à même d’apprendre à prendre soin petit à petit de son environnement, et des petits objets qui l’entourent. Donc pas de panique s’il y a un peu de casse au départ ! Cette expérience va faire grandir votre enfant ! Montrez-lui tout simplement comment ramasser.

Le matériel Montessori est aussi bien évidemment un matériel adapté aux petites mains des enfants. N’allez pas lui donner à la maison des ustensiles d’adulte qu’il aura bien du mal à utiliser car trop lourds !

L'isolation de la difficulté

L’un des critère souvent négligé mais ô combien important : 1 matériel = 1 objectif ! On verra souvent sur internet des activités dites Montessori qui ne respectent pas ce critère ! Méfiance donc à nouveau.

Si vous fabriquez vous-même vos propres activités, posez-vous toujours la question : quel est son objectif ? Qu’est-ce que l’enfant doit faire ici ? Doit-il transvaser ? Encastrer ? Trier ? Veillez bien à ce que votre matériel ne propose qu’une seule chose à la fois ! Par exemple si vous choisissez de proposer un tri de couleurs, on le fera à la main et non avec une pince. Sinon, l’enfant sera confronté à 2 difficultés à la fois : distinguer la couleur, et manipuler la pince.

Idem pour les tris. Soit on trie par couleurs, soit par forme, soit par taille etc… Et il faudra bien faire attention à ce que les objets triés soient identiques en tout point hormis le critère de tri sélectionné. Par exemple, si vous voulez proposer un tri de pompons en fonction de leur taille, il faudra que ces pompons soient tous de la même couleur. Car les jeunes enfants n’ont la capacité de se concentrer que sur un seul critère à la fois.

Un matériel auto-correctif

Le matériel Montessori a été pensé et conçu de manière à ce qu’il renvoi de l’information à l’enfant. Ainsi il pourra se rendre compte seul de son erreur, sans que l’adulte ait à intervenir. Ce qui aura pour effet de renforcer l’estime qu’il a de lui-même. Mais aussi, cela l’encouragera à faire preuve de persévérance, puisqu’il va continuer à chercher la solution sans attendre que l’adulte la lui donne.

Par exemple, si l’enfant se trompe dans l’utilisation des encastrement cylindriques, il se rendra vite compte qu’il a fait une erreur puisqu’il se retrouvera avec des cylindres n’allant nulle part !

Avec certains matériels, l’erreur n’est pas évidente à percevoir du premier coup d’œil. C’est le cas avec les matériels sensoriels tels que la tour rose, l’escalier marron ou les barres rouges. C’est à force de s’entraîner et de répéter que l’enfant verra que quelque chose ne va pas et qu’il doit se corriger. Patience donc, et retenez-vous de pointer du doigt les erreurs des enfants. Ce sont elles qui lui permettront de progresser par la suite. Il faut donc les voir comme une opportunité et non comme un échec, et encourager son enfant à persévérer quand il se trompe.

cylindres montessori

Le rôle social du matériel Montessori

Enfin, une dernière caractéristique du matériel Montessori est qu’il est disponible en un seul exemplaire dans l’ambiance. Que vous soyez éducatrice ou enseignante dans une école Montessori ou une école publique, parent pratiquant la pédagogie Montessori à la maison ou que vous proposiez des ateliers Montessori, il est important de ne pas proposer 2 exemplaires d’un même matériel !

Cela permettra de développer la dynamique de groupe. En enseignant aux enfants des compétences telles que le respect de l’autre et la patience. Cela aidera ainsi l’enfant a intégrer les règles de vie en communauté, et à cheminer vers l’autodiscipline.

Mise en garde par rapport au matériel Montessori

Avant de terminer cet article, je tiens à vous mettre en garde. Comme je l’ai déjà dit, le matériel à lui seul n’apportera pas plus que quelques connaissances à votre enfant. Il ne serait alors qu’un simple matériel pédagogique, comme tant d’autres, utilisé uniquement comme des jeux éducatifs et activités ludiques. Et il ne tiendrait pas compte du rythme de l’enfant et de ses intérêts. N’oubliez pas : chaque enfant est différent ! Et ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionnera pas toujours pour l’autre.

Or, si vous souhaitez exploiter toute la puissance du matériel et de la pédagogie Montessori afin de viser l’épanouissement de votre enfant, il vous faudra également apprendre à l’accompagner de manière bienveillante, tel que l’envisageait Maria Montessori. En faisant un effort pour comprendre son monde intérieur et pour développer des qualités telles que l’humilité, la patience. Il sera bon aussi de revoir notre posture et d’accepter que c’est l’enfant qui est maître de ses apprentissages. Il sera également important d’apprendre à présenter le matériel correctement, car cela ne s’improvise pas !

Il est important également que Le matériel soit laissé en libre accès, afin de faciliter le libre choix par l’enfant de son activité. Pour cela, installez-le sur des étagères à portée de main de l’enfant. Laissez-le également découvrir le matériel pour le plaisir de le découvrir et de le manipuler. Une fois qu’il aura pu manipuler à sa guise (en veillant bien sûr à ce qu’il ne l’abîme pas), l’enfant sera alors plus disposé à se concentrer pour les présentations.

J’espère que cet article vous a plu, et que vous savez désormais en quoi consiste réellement le matériel Montessori.
Et vous ? Aviez-vous conscience de tout ce qui se cache derrière le matériel Montessori ?
matériel montessori
Si cet article vous a plu, partagez-le sur Pinterest !

Je m’appelle Séverine, j’ai 30 ans. Je suis maman de deux enfants nés en 2014 et 2017. En avril 2018, nous commencions avec mon aînée une belle aventure : celle de l’école à la maison. Soucieuse de laisser mes enfants évoluer à leur rythme et passionnée par la pédagogie Montessori, c’est tout naturellement que j’ai choisi de l’appliquer au quotidien et dans les apprentissages. Aujourd’hui, je souhaite aider les mamans qui débutent et souhaitent appliquer cette pédagogie chez elles, en partageant mon expérience, des astuces et des outils concrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *